Quels sont les avantages et inconvénients d’habiter au dernier étage ?

avantages et inconvénients dernier étage

Acheter un appartement au dernier étage, bon plan ou mauvaise idée ? Tour d’horizon des inconvénients et des avantages d’habiter au dernier étage.

Le dernier étage divise autant qu’il séduit. Certains ne jurent que par le calme et la luminosité d’un appartement sous les toits, tandis que d’autres boudent son prix élevé et sa chaleur écrasante en été. Comment faire la part des choses ? Nous faisons le point sur les avantages et inconvénients d’habiter au dernier étage.

Appartement au dernier étage : quels inconvénients ?

Le prix

Les logements au dernier étage sont les plus convoités et donc les plus chers. Dans un même immeuble, l’écart de prix au mètre carré entre un appartement en rez-de-chaussée et au dernier étage peut s’élever à 20 % à Paris et 15 % en province. Vous trouverez des biens plus abordables dans un bâtiment dépourvu d’ascenseur, mais leur potentiel de revente risque d’en pâtir.

À noter : malgré un prix d’achat élevé, la rareté des appartements situés au dernier étage peut vous assurer une plus-value immobilière non négligeable.

Des frais supplémentaires

Au dernier étage, attendez-vous à payer des charges plus importantes que vos voisins du dessous. Le surcoût concerne l’installation et l’entretien de services collectifs comme un ascenseur, et ce même si vous ne les utilisez pas ! Le calcul des taxes de copropriété se base en effet sur l’utilité théorique de l’équipement et non sur l’usage réel que vous en faites.

La température intérieure

L’isolation thermique est un des principaux inconvénients d’une habitation sous les combles. La toiture et les vitres retiennent la chaleur en été, tandis qu’il faut pousser le chauffage à fond lorsque le thermomètre chute à l’extérieur. À l’arrivée, c’est le montant de vos factures d’électricité qui risque de s’envoler.

Un style clivant

Vous rêvez d’une belle hauteur sous plafond ? Un appartement au dernier étage n’est peut-être pas fait pour vous. Plus l’on monte dans les étages, plus le plafond est bas. C’est encore plus vrai dans les bâtiments haussmanniens, dont le dernier étage était traditionnellement réservé aux chambres de bonnes. Si certains raffolent du cachet d’un logement mansardé, d’autres préfèrent les 2,50 m à 3 m de hauteur sous plafond d’un appartement en rez-de-chaussée.

Quels sont les avantages d’habiter au dernier étage ?

Un cadre de vie privilégié

Un achat d’appartement au dernier étage présente plusieurs avantages. Habiter au dernier étage vous garantit une vue imprenable sur les alentours, mais aussi une bien meilleure exposition lumineuse qu’aux paliers inférieurs. Si vous avez la chance de ne pas avoir de vis-à-vis, vous pouvez profiter de votre logis sans être dérangé dans votre intimité par le regard indiscret d’un voisin. En bonus, votre domicile est bien mieux protégé des tentatives d’effraction qu’au rez-de-chaussée.

La tranquillité

Vous en avez assez d’être réveillé en pleine nuit par des talons qui martèlent le plancher du dessus ? Un appartement au dernier étage vous offre le luxe d’échapper aux nuisances sonores du voisinage. Prendre de la hauteur permet aussi d’atténuer les bruits extérieurs, du Klaxon des voitures au bourdonnement de la rue, et de laisser le stress de la ville sur le seuil.

Vous cherchez un appartement insonorisé et lumineux ? Vous privilégiez plutôt hauteur sous plafond et isolation thermique performante ? Les avantages et les inconvénients d’habiter au dernier étage dépendent de vos priorités et de vos besoins. À vous de trouver le juste milieu pour acheter le bien qui vous correspond !